Gestion des finances et
des ressources humaines

Réduire le fardeau fiscal des contribuables

  • Taux de taxe de 1.5 % pour 2 ans et suspendre la taxe dédiée aux infrastructures de 1 % pour 2018 ;
  • Hausse de taxe maximum de 2.3 % pour les deux années suivantes incluant la taxe dédiée aux infrastructures ;
  • Tous les gains supplémentaires sur les revenus ou dépenses récurrentes attribués aux baisses de taxes ;
  • Économie de 15 millions de dollars au niveau de la performance organisationnelle ;
  • Réduire la masse salariale de 47,5 % à 45 % ;
  • Diversifier les revenus par des mesures écoresponsables (taxe sur le stationnement au centre-ville et immatriculation) : 6 millions de dollars récurrents d’ici 2020 ;
  • Rétablir les frais de redevance dans la première année du mandat.

Rétablir une saine vie démocratique

  • Responsabiliser les gestionnaires municipaux à la priorisation des services aux citoyens et promoteurs ;
  • Corriger les lacunes administratives dénoncées par l’Ombudsman de la ville ;
  • Créer des forums de discussion formels avec les citoyens dans chaque secteur ;
  • Instaurer un programme de consultations/sondages Web sur les initiatives municipales ;
  • Rallier les forces et les compétences des membres du nouveau conseil.

Gestion des ressources humaines

  • Développer une culture de suivi ;
  • Donner les outils aux employés pour améliorer le service aux citoyens – valoriser notre main-d’œuvre ;
  • Plan d’action pour mener à terme les travaux et respecter la charge de travail des employés ;
  • Établir des normes de service pour les services de l’urbanisme ;
  • Faire une évaluation annuelle de la haute direction ;
  • Développer un plan de relève en lien avec nos orientations stratégiques.

Améliorer les services
de proximité

  • Investir 100 millions de dollars pour le pavage de rues locales pour le prochain mandat ;
  • Augmenter de 1 million de dollars par année le budget pour le déneigement ;
  • Faire passer de 500 000 $ à 1 million de dollars par année le budget pour les mesures de modération et sensibilisation à la sécurité dans les rues ;
  • Investir 3 millions pour des priorités du conseil municipal ;
  • Wi-Fi gratuit dans les centres communautaires ;
  • Maintenir nos engagements auprès de nos organismes communautaires ;
  • Agrandissement/Rénovation de la bibliothèque Place des Pionniers dans le secteur Aylmer et compléter l’aménagement du parc des Cèdres – 15 millions de dollars ;
  • Investir pour la survie du Lac Beauchamp – 2 millions de dollars ;
  • Mettre en place un programme pour des initiatives citoyennes dans les districts pour favoriser l’agriculture urbaine, l’environnement et les saines habitudes de vie – 2 millions de dollars ;
  • S’assurer que les distributions pour les heures de glace soient équitables pour chaque secteur et prioriser l’accès aux enfants.

Transport

Transport collectif

  • Compléter la liaison jusqu’à Lorrain pour le Rapibus ;
  • Terminer les études pour le transport rapide dans l’Ouest et choisir la technologie en respectant les programmes des gouvernements et la capacité de payer de la population ;
  • Réserver un montant de 4 millions de dollars pour appuyer la STO dans l’amélioration de son offre de service, notamment pour :
    • Les besoins en parcs-o-bus ;
    • Le service pour le secteur ouest de la ville ;
    • Ajustements pour les secteurs de Buckingham et Masson/Anger.
  • Intégrer les véhicules électriques dans les corridors réservés et installer 50 bornes de recharge pour les véhicules électriques ;
  • Il faut aussi réduire l’offre de stationnement, par des mesures éco-responsables, soient une taxe sur le stationnement au centre-ville et sur les droits d’immatriculation.

Transport actif

  • Investir 11,3 millions prévu au budget, dont 3,8 millions prévu dans le dernier mandat pour le transport à vélo. S’attarder plus spécifiquement au lien manquant pour le travail et aux intersections (90 % des accidents);
  • Faire passer de 500 000 $ à 1 million de dollars par année le budget pour les mesures de modération et sensibilisation à la sécurité dans les rues
    300,000 dollars prévus au budget pour le programme de sécurité dans les corridors scolaires initié par ma collègue Sylvie Goneau ;
  • Travailler en collaboration avec nos partenaires pour mettre en place une plate-forme pour le co-voiturage ;
  • Installer des supports pour accueillir jusqu’à 3000 vélos ;
  • J’attends également avec impatience le plan directeur pour le vélo et le transport actif qui tarde à être déposé et un plan de financement pour le transport actif sera élaboré lors de mon premier mandat.

Développement économique

Favoriser la croissance économique

  • Stimuler l’activité économique pour accroître les revenus fonciers, 3 millions de dollars supplémentaires ;
  • Prioriser les infrastructures pour le développement touristique pour jouer notre rôle comme une des trois portes d’entrée du tourisme au Québec, au même titre que Montréal et Québec: donner à la rue Laurier un caractère touristique en favorisant l’établissement de commerces à vocation touristique ;
  • Faciliter les relations entre le service de l’urbanisme et nos partenaires ;
  • Créer un fonds de 250 000 $ par année à même les budgets existants pour la venue de nouvelles entreprises, comme le permet la nouvelle loi sur l’autonomie municipale ;
  • Stimuler le développement du ruisseau de la brasserie ;
  • Compléter les projets prévus au centre-ville en particulier pour le ruisseau de la Brasserie ;
  • Maintenir nos efforts de densification du centre-ville et activer le projet de développement immobilier du site de la Fonderie et celui du site Guertin ;
  • Soutenir le développement de l’aéroport de Gatineau et de l’aéroparc ;
  • Installer des parcomètres intelligents au centre-ville dès la première année ;
  • Rétablir le lien de confiance avec nos partenaires économiques.

 

18 millions pour le développement du centre-ville

Le plan de développement du centre-ville contient six grandes priorités :

  • Le développement de la rue Laurier et de Place des Festivals, des incontournables pour le tourisme ;
  • La priorisation du ruisseau de la Brasserie ;
  • Le renforcement des liens entre les rives et le cœur du centre-ville ;
  • La facilitation du stationnement au centre-ville ;
  • L’animation du centre-ville.

Les fêtes du 150e du Canada, avec la venue de Mosaïcultures et du Cirque du Soleil ont confirmé que Place des Festivals et le développement des rives sont sans contredit un atout pour le développement du cœur du centre-ville. « Je m’engage à assumer le leadership nécessaire et à défendre cette vision adoptée unanimement par le conseil municipal » d’affirmer monsieur Tassé.  Il précise que la rue Laurier doit devenir un axe majeur à caractère touristique et les changements nécessaires à la réglementation seront apportés.

Le ruisseau de la Brasserie demeure un lieu privilégié avec une désignation de parc urbain.  Nous allons retrouver une mixité entre les résidents du centre-ville, les citoyens de Gatineau et les touristes. Dans un parc urbain, nous retrouvons des aires de jeux pour les enfants et des espaces de détente. Nous retrouvons également des activités récréatives et sportives, de même que de l’animation légère. De plus, afin de concentrer nos efforts sur un projet, j’annonce que les argents prévus pour le site de la Fonderie, seront ajoutés à ceux déjà prévus au ruisseau de la Brasserie pour une enveloppe de 8 millions de dollars. Celle-ci servira également pour consolider le lien avec le sentier culturel. Il faut réduire et compléter les projets.

Pour ce qui est du site de la Fonderie, il sera intégré au projet de développement immobilier et sa vocation pourrait demeurer celle d’un marché public.

Pour le prochain mandat, une enveloppe de 10 millions de dollars sera également disponible pour le cœur du centre-ville, elle aura comme objectif de :

  • Maintenir et développer des activités d’animation ;
  • Saisir des opportunités d’investissement pour des infrastructures touristiques ;
  • Installer des parcomètres intelligents dès la première année.

Environnement et patrimoine

Environnement

  • Installer 50 bornes de recharge pour véhicules électriques ;
  • Favoriser la création des zones d’ombre au centre-ville pour réduire les îlots de chaleur ;
  • Interdire l’achat de bouteilles d’eau en plastique par la Ville ;
  • Évaluer avec nos partenaires la possibilité d’introduire des stations à lavage aux marinas ;
  • Accompagner les entreprises vers le recyclage et le compostage
  • Mettre en place des assouplissements pour la coupe d’arbre sur des terrains privés accompagnés de mesure de compensation;
  • Étendre le programme de potagers, d’apiculture et de poules urbaines
  • Permettre le jardinage sur les espaces publics ;

 

Patrimoine

  • 1 million de dollars par année pour les bâtiments patrimoniaux appartenant à la Ville ;
  • Enveloppe de 2 millions de dollars pour les bâtiments patrimoniaux gérés par des OSBL ;
  • Nouveau programme de crédit de taxe sur l’augmentation de la valeur lors de la rénovation des édifices patrimoniaux privés.

Relations avec les
partenaires publiques

  • Défendre le projet Place des festivals comme projet structurant de « Porte d’entrée du tourisme » pour obtenir 5 millions de dollars par année pendant quatre ans pour 2019 à 2023 ;
  • CCN : intervention politique pour le développement des rives selon les priorités du conseil municipal ;
  • Prochain pacte fiscal : revendiquer le 3 millions de dollars de coupure imposé par Québec ;
  • Fédéral et provincial : faire un meilleur travail pour se qualifier et accéder aux programmes de subventions existants ;
  • Ville d’Ottawa : transport en commun et développement touristique – assurer l’intégration de Gatineau dans le développement d’initiatives dans la RCN.

VISION À LONG TERME

Plan de rattrapage pour le pavage des rues locales

Parce-que nous voulons aligner nos priorités à la prestation de services directs bénéficiant à l’ensemble de la population.

Gestion des déchets ultimes

Parce-que nous devons envisager des solutions novatrices au plan environnemental.

Plan de financement pour le transport actif

Parce-que nous voulons faciliter les déplacements d’une population en mutation et désengorger les routes.

Plan de développement du centre-ville 2030, incluant les infrastructures culturelles

Parce-que nous voulons accueillir citoyens et visiteurs dans un environnement invitant et favoriser la croissance économique.

Plan d’action et plan de financement pour le développement de Gatineau ville intelligente et économie numérique

Pour entrer au 21ième siècle!!!

Mettre en place un plan d’action pour l’assainissement des eaux de la rivière des Outaouais

Pour l’environnement, notre santé et nos enfants.

Revoir les priorités pour le plan de déploiement des bibliothèques

Parce-que c’est un service de base à la communauté qui mérite d’être considéré.