Transport en commun : Pedneaud-Jobin cache la vérité

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

 

Gatineau, le 30 octobre 2017 – Le maire sortant refuse de dévoiler les résultats de l’étude sur le transport en commun dans l’ouest puisque ceux-ci ne supportent pas son dispendieux projet de train léger.

Les conclusions de l’analyse coûts-bénéfices démontrent que la solution la plus avantageuse serait un système rapide par autobus. L’analyse affirme également que les coûts d’un train léger seraient trois fois plus élevés.

« Une fois de plus, Maxime Pedneaud-Jobin fait passer ses intérêts partisans et politiques avant les intérêts de la population », a déclaré Denis Tassé, candidat à la mairie de Gatineau.» J’ai répété à plusieurs reprises qu’il fallait attendre les résultats de l’étude avant de se prononcer. Je demande au maire sortant de faire preuve de transparence et de publier l’analyse afin de donner l’heure juste aux citoyens. »

M. Tassé demande également à Maxime Pedneaud-Jobin d’expliquer à la population les bases de son support pour l’option du train léger et pourquoi il favorise le trajet au sud, plutôt que celui sur Allumettières. « De toute évidence, il a pris position avant de connaître l’avis des experts. Ce manque de transparence, auquel nous avons malheureusement été habitués au cours des dernières années, doit cesser », a conclu le candidat Tassé.

M. Tassé rappelle également qu’il investira quatre millions de dollars dans l’amélioration des services de transport en commun dans son premier mandat. « Alors que le maire sortant supporte une option non viable et coûteuse, je propose des solutions à court terme qui aideront rapidement nos concitoyens de l’ouest et de l’est de la Ville. »

 

– 30 –

 

Source :

Jocelyn Francoeur
819 930-4570
francoeur.mediation@gmail.com